VideumFR

Remplacement de la valve aortique

by VideumFR

Le cœur est un muscle dont les battements pompent le sang à travers le corps. Le flux sanguin est régi à l'intérieur du cœur à l'aide de quatre valves. Deux valves commandent le flux sanguin depuis les chambres supérieures ou oreillettes vers chambres intérieures ou ventricules. Les deux autres valves commandent le flux sanguin depuis les ventricules vers les poumons et le reste du corps. Dans le cadre d'un battement normal, le ventricule gauche pompe le sang oxygéné via la valve aortique vers le reste du corps. Une valve aortique en bonne santé possède trois feuillets appelés cuspides qui s'ouvrent largement pour permettre le passage du sang lors de la contraction ventriculaire ; les cuspides se referment ensuite pour empêcher le reflux lors du relâchement du ventricule. La sténose aortique désigne le rétrécissement, le raidissement ou l'épaississement de la valve aortique. L'impact sur le flux sanguin en provenance du ventricule est sensible. L'insuffisance aortique est une condition qui se développe lorsque la valve aortique s'affaiblit et n'est plus en mesure de se refermer complètement, ce qui entraîne un reflux du sang dans le ventricule gauche. Dans les deux cas, le cœur doit fournir un effort plus important afin d'envoyer la même quantité de sang oxygéné dans le corps. Cela peut provoquer une insuffisance cardiaque. Quand les valves cessent de fonctionner correctement, il faut les réparer ou les remplacer. Si un remplacement de la valve s'impose, le médecin pourra choisir entre une valve artificielle (mécanique) ou une valve biologique. Les valves mécaniques sont très résistantes et durent plus longtemps que les valves biologiques. Toutefois, les patients qui ont reçu une valve mécanique devront prendre des anticoagulants pour le reste de leur vie afin d'éviter la formation de caillots sanguins. Une chirurgie très peu invasive est une option chez certains patients. Le médecin peut décider d'accéder au cœur via les côtes ou via une incision plus petite au niveau du thorax supérieur. Cette option réduit les lésions tissulaire et la durée de récupération. Lors d'un acte chirurgical traditionnel pour le remplacement par une valve artificielle, le médecin accède au cœur via une incision au niveau de la poitrine. Le cœur est arrêté et le patient est branché à un appareil de circulation extracorporelle qui prend la relève du cœur et des poumons. Ensuite, le chirurgien réalise une incision au niveau de l'aorte inférieure afin de trouver la valve aortique. La valve aortique endommagée est retirée et remplacée par la valve artificielle. Une fois que le cœur bat à nouveau, le fonctionnement adéquat de la valve est testé. Plusieurs complications potentielles sont associées à cette procédure et il convient d'en parler avec un médecin avant toute intervention chirurgicale. Une intervention chirurgicale est souvent réalisée pour remplacer une valve aortique ou mitrale, mais votre médecin peut remplacer n'importe quelle valve. Il est conseillé de consulter votre médecin afin qu'il puisse identifier la forme de traitement qui vous convient le mieux.