/

Une femme verbalisée après avoir retiré son masque pour manger : est-elle vraiment en tort ?