/

Le nombre de partenaires au lit augmenterait-il le risque de développer un cancer ?