/

Avoir un mauvais caractère augmente le risque de crise cardiaque selon une étude