/

Prolongement de l’état d’urgence sanitaire jusqu'au 24 juillet : ça veut dire quoi concrètement?