Confinement : les mariages, baptêmes et obsèques figurent dans la liste des « motifs impérieux »