/

Même à l'hopital, le boulanger Stéphane Ravacley veut continuer sa grève de la faim pour garder son apprenti, menacé d'expulsion