/

Les amateurs de séries et films catastrophe seraient les plus aptes à survivre en cas de pandémie