Le scénario dramatique que redoute Emmanuel Macron