Condamnée pour ne pas avoir accompli son "devoir conjugal", elle attaque la France en justice