/

Selon la science, avoir une sœur qui parle beaucoup serait un antidépresseur naturel !