En plein confinement, des chasseurs autorisés à reprendre le fusil