/

Richard Sandrak : le "petit Hercule" est devenu adulte et il a bien changé...