/

Des victimes du coronavirus cracheraient volontairement sur les gens pour les contaminer