/

Il ré-imagine les logos des plus célèbres compagnies pour mettre en avant leur principal défaut