/

États-Unis : un restaurateur facture les « questions idiotes » de ses clients