Geek

"Tu m'appelles Monsieur le président", le coup de comm' bien préparé derrière la "leçon" de Macron

/