/

Jean-Pierre Pernaut s'en prend une nouvelle fois au gouvernement